Guide d’achat pour bien choisir une porte d’entrée

La porte d’entrée est un élément architectural qui constitue un élément de première importance dans une maison. Bien la choisir est essentiel et doit répondre à de nombreux critères à la fois techniques et esthétiques.

Le choix d’une porte d’entrée doit se faire de façon parfaitement réfléchie, afin de ne pas dénaturer la façade d’une maison.

Ainsi, si vous devez choisir une porte d’entrée et que vous ne savez pas comment procéder, nous vous proposons de découvrir un guide complet qui devrait vous permettre d’y voir plus clair.

porte-entree

Choisir une porte d’entrée en 6 étapes

Une porte d’entrée représente le véritable élément de transition entre l’espace extérieur, et l’espace privé. Elle représente également le premier élément visible d’une maison. Pour ces raisons, elle doit être choisie comme il se doit.

Voici les 6 critères de sélection à prendre en compte pour orienter son choix :

Choisir le style de porte d’entrée

Le style d’une porte d’entrée constitue le premier critère de sélection pour affiner sa recherche. Selon le style architectural de la maison, on orientera son choix vers une porte adaptée parmi :

  • Une porte d’entrée de style classique : ces portes présentent souvent des détails esthétiques moulurés et des encadrements travaillés.
  • Une porte d’entrée de style contemporain : les portes d’entrées de style contemporain sont souvent plus épurées et affichent des lignes plus simples.

De façon générale, il est important de choisir une porte en concordance avec les autres menuiseries de la maison, incluant les différentes : baies, portes-fenêtres, portes et porte de garage. Cela permet d’obtenir un rendu harmonieux.

Choisir le type de porte d’entrée

Après avoir défini le style vers lequel on souhaite s’orienter, c’est le type de porte qu’il convient de définir. Il en existe plusieurs, parmi lesquels on distingue :

  • Les portes pleines : il s’agit de portes dépourvues de parties vitrées qui offrent un aspect sécuritaire optimal.
  • Les portes demie-vitrées : ce type de porte est un bon compris entre aspect sécuritaire, esthétisme et luminosité.
  • Les portes vitrées : ce dernier type de porte offre une sensation de clarté optimale. En revanche, elles doivent être équipées d’un verre antieffraction afin d’offrir un vrai sentiment de sécurité. Du point de vue intimité, elles peuvent tout à fait convenir du moment que la finition du verre est opaque.

De plus, il existe des portes simples et des portes doubles. Ces dernières pouvant se décliner en deux vantaux de différentes proportions, généralement 50/50 ou 2/3 – 1/3.

Choisir la couleur de la porte d’entrée

La couleur d’une porte d’entrée est également un critère de choix important. L’objectif, à ce stade, est de choisir une finition qui s’adapte parfaitement au reste de la maison.

Les options les plus appréciées des particuliers sont généralement les plus classiques. Il s’agit, notamment :

  • Des portes peintes, qui sont disponibles dans un large choix de coloris blanc, gris, noir, etc. Et pouvant être personnalisées selon les fabricants. 
  • Des portes aspect bois naturel, qui peuvent être réalisées en bois massif ou dans d’autres matériaux offrant une finition imitant parfaitement le bois. Ces portes offrent un rendu chaleureux et bénéficient de l’aspect assez noble du bois. Il en existe désormais dans de nombreuses nuances et finitions.

Choisir le matériau de sa future porte d’entrée

Le matériau de fabrication d’une porte d’entrée est à la fois un critère de qualité, mais aussi et surtout, d’esthétisme et d’entretien. Voici quelques indications qui vous permettront de pouvoir orienter votre choix de façon plus pertinente.

Porte d’entrée en bois

Les portes d’entrée en bois sont principalement réalisées en :

  • Chêne : ce matériau noble, souvent d’origine française, offre un rendu de toute beauté. Le chêne permet aussi bien de réaliser des portes de style classique avec de très belles finitions et moulures, que des portes au style contemporain. Une chose est sûre : le chêne est un matériau intemporel et toujours élégant.
  • Méranti : ce matériau aussi appelé « dark red » est un bois exotique très utilisé dans la réalisation des portes d’entrée. Sa principale qualité est d’être imputrescible, qui ne requiert donc aucun entretien spécifique.

Rappelons que le bois offre également des qualités isolantes non-négligeables. En revanche, l’une de ses principales limites concerne l’entretien obligatoire qu’il nécessite, même lorsqu’il est traité.

Porte d’entrée en acier

L’acier est également un matériau que l’on retrouve dans les catalogues de fabricants de porte d’entrée. Celui-ci offre de très nombreux avantages grâce à sa solidité et à sa résistance. Il existe également des portes d’entrée combinées qui utilisent la synergie de l’acier et de la fibre de verre ou du blindage, pour offrir des qualités de sécurité optimales.

L’acier est, d’ailleurs, un matériau très malléable que l’on retrouve aussi bien sur les portes d’entrée de style classique, que de style contemporain.

Porte d’entrée en aluminium

L’aluminium est l’un des matériaux les plus performants qui existent actuellement. Il permet, en effet, d’obtenir des portes incombustibles, robustes, inaltérables, et ne nécessitant presque aucun entretien. De plus, l’aluminium dispose d’excellentes qualités d’isolation phonique et thermique.

Là encore, les styles et coloris disponibles sont très variés.

Porte d’entrée en PVC

Une porte d’entrée en PVC peut être envisagée à condition que l’ensemble de ses composants (ouvrant, dormant, etc.) soient de qualité.

Lorsque c’est le cas, les portes d’entrée en PVC sont particulièrement résistantes et ne nécessitent que peu d’entretien. C’est notamment le cas des portes en panneaux composites triple épaisseurs (double couche de PVC et mousse isolante), qui offrent des qualités isolantes optimales. Pour une sécurité parfaite, on la choisit toujours avec une serrure multipoint.

Pour finir, elles sont disponibles dans de nombreux styles et coloris.

Le sens d’ouverture d’une porte d’entrée 

Lorsque l’on choisit une porte d’entrée, il est capital de prêter attention au sens d’ouverture (ouverture droite ou ouverture gauche).

Pour ce faire, il faudra se reporter aux plans de la maison, ou tout simplement, faire son choix de façon logique en fonction de la configuration de l’entrée.

Choisir les options de sécurité de la porte d’entrée

Une sixième étape consiste à choisir les différentes options de sécurité de la porte d’entrée. Il en existe plusieurs parmi lesquelles :

  • Un judas 
  • Un entrebâilleur de porte et une chaîne de sécurité
  • Des charnières non-dégondables
  • Une cornière antieffraction
  • Une barre de blocage

Comment choisir le système de verrouillage d’une porte d’entrée ?

La serrure d’une porte d’entrée doit également être choisie de façon très minutieuse. En plus de la conception de la porte, c’est la serrure qui constituera la meilleure barrière contre les effractions.

Il existe différents types de serrures, à savoir :

  • La serrure à clé « standard » qui se ferme à l’aide d’un tour de clé.
  • La serrure automatique, qui dispose d’un système de fermeture qui s’active automatiquement lorsque la porte est claquée. Ce type de porte ne dispose que d’une poignée intérieure et s’ouvre à l’aide d’une clé depuis l’extérieur.
  • La serrure multipoint à crochets est un système de verrou très performant qui dispose de plusieurs points de fermeture sur toute la hauteur de la porte. Elles sont constituées de 3 points minimum, et plus il y en a, plus la porte est sécurisée.
  • La serrure à relevage est une serrure qui se ferme en levant la poignée pour pouvoir tourner la clé.

Aperçu des normes de sécurité relatives aux portes d’entrée :

Les normes de sécurité donnent une indication précise de la capacité d’une porte à résister aux effractions. Il s’agit donc d’un critère d’achat essentiel à prendre en considération.

Tout d’abord, le système de serrure doit obligatoirement être certifié NF. Ensuite, il faut prêter attention à la norme A2P qui définit le niveau de sécurité offert par la serrure. Celle-ci est indiquée comme suit :

  • A2P1 : garantit une résistance à l’infraction de 5 minutes minimum.
  • A2P2 : garantit une résistance à l’infraction de 10 minutes minimum.
  • A2P3 : garantit une résistance à l’infraction de 15 minutes minimum.

L’isolation d’une porte d’entrée, un critère à prendre en compte

Une porte d’entrée doit avoir des qualités isolantes à plusieurs niveaux. Elle doit isoler du bruit, de l’eau, mais aussi de l’air et de la chaleur.

Pour cette raison, on privilégie toujours des portes d’entrée disposant d’une double paroi isolante et d’un double vitrage si celle-ci est vitrée.

Lors de l’installation, il est également conseillé d’opter pour la pose d’un joint périphérique entre l’ouvrant et le dormant, ainsi que d’un seuil en aluminium.

Le niveau de performance d’une porte d’entrée en termes d’isolation est précisé par une lettre de la façon suivante : A pour une excellente isolation, jusqu’à F pour une isolation faible.

Le coefficient Ud permet également de préciser les performances isolantes d’une porte. Avec ce système, plus le coefficient est faible, plus les performances isolantes de la porte sont importantes.

En bref :

Vous l’aurez compris, choisir une porte d’entrée nécessite de passer par plusieurs étapes de réflexion. Prendre en compte tous les critères cités ci-dessus vous permettra de choisir au mieux votre future porte d’entrée.

N’oublions pas de préciser qu’il existe des portes d’entrée disponibles dans différentes dimensions « standards », et qu’il est également possible d’en faire fabriquer sur-mesure selon le besoin.