Bien doser le ciment pour la maçonnerie

Le ciment est le matériau essentiel de tous les travaux de maçonnerie. C’est un matériau qui permet l’assemblage des différentes pièces pour les constructions, les fondations, différentes structures dans le secteur du bâtiment.

Selon les projets, le ciment est dosé et travaillé différemment, on peut l’utiliser en mortier, en béton, selon les mélanges effectués avec du sable, de la chaux, des agrégats et de l’eau…

Comment bien doser son ciment, c’est ce qui nous intéresse dans cet article…

ciment

Le ciment pour réaliser du béton

Le béton est le mélange fait de ciment, de sable, de gros graviers et d’eau, il est souvent mélangé à l’aide d’une bétonnière et il est utilisé pour toutes les structures qui doivent être très solides. On l’utilise pour des fondations et pour toutes les structures porteuses d’une construction. C’est le ciment qui assure la dureté du béton, mais pour un béton conforme il est nécessaire de bien savoir doser le ciment dans le mélange réalisé.

Voici le volume idéal

Le volume idéal (estimé à partir des outils utilisés par les maçons) du dosage du ciment pour du béton est le suivant : 

  • Un volume de ciment ;
  • Deux volumes de sable ;
  • Trois volumes de graviers ;
  • 0,5 volume d’eau.

Selon l’étendue du chantier, des projets, la quantité de ciment varie, il est nécessaire d’augmenter le ciment toujours en respectant les proportions que nous venons de préciser juste avant.

Le mélange se fait de plusieurs façons : 

Pour le mélange et selon la quantité de béton désirée, il est possible de réaliser le mélange soit à l’aide d’une bétonnière pour les grosses quantités, soit à l’aide d’une brouette, il est possible aussi de faire le mélange directement sur le sol. L’usage de la bétonnière reste le plus approprié pour faire un mélange réussi.

Il convient toujours de mettre le ciment en premier, puis le sable et le gravier. Ensuite, il faut ajouter le volume d’eau. La bétonnière tourne et réalise le mélange. Sinon, à la main, à même le sol, les ingrédients forment un tas et l’eau est ajoutée au centre, dans le cratère qu’il faut faire, puis, à l’aide d’une pelle, il va falloir retourner l’ensemble pour faire ce mélange et ce, en allant toujours de l’extérieur vers l’intérieur.

Quand il s’agit de faire un ciment pour rénover un sol ou des murs, il faut utiliser uniquement du ciment et le mélange idéal est de trois volumes de ciment pour un volume d’eau. Cela offre une texture plus grasse qui est plus facile à travailler à la taloche. Pour réparer quelques fissures seulement, à ce moment-là, vous pouvez juste utiliser un volume de ciment auquel vous ajoutez un demi volume d’eau. Les différents mélanges se font au fur et à mesure des travaux, car le mélange sèche, se condense et donc durcit…

Le respect des dosages inscrits sur l’emballage du ciment

Selon la nature des travaux à faire, il existe différentes sortes de ciment sur le marché. Il y a aussi différentes marques. Selon le matériau choisi, certains disposent d’indications de dosage sur leur emballage et, dans ces conditions, il faut les respecter.

Pour ce genre de ciment prêt-à-l’emploi, on trouve des ciments pour les murs et les colonnes, des ciments pour les sols et revêtements extérieurs et des ciments pour les dallages et les plafonds.

Pour chaque usage, il est important de se conformer aux conseils d’utilisations. Pour vos travaux et si vous n’êtes pas vraiment un bricoleur, il reste alors préférable de compter sur un professionnel qui connaît toutes les techniques mais aussi tous les dosages à respecter. Le professionnel connaît également les différentes sortes de matériaux, aussi, selon vos projets, il saura adapter les matériaux nécessaires.