Ciment – Béton – Mortier : quelles sont les différences ?

Ces trois appellations que sont :  le ciment, le béton et le mortier sont très souvent utilisées dans le langage courant des bricoleurs, mais de façon imprécise. On aborde ces noms lorsqu’on parle de travaux liés au bâtiment et notamment liés aux travaux de maçonnerie.

Pourtant, il existe bien des différences entre le ciment, le béton et le mortier. Nous allons voir lesquelles…

ciment-beton-mortier

Les différences entre ciment, béton et mortier

Le ciment, le béton et le mortier sont en effet trois matériaux différents.
Le ciment reste la matière première qui est primordiale pour la fabrication des deux autres matériaux : le béton et le mortier.

  • Le ciment est une poudre minérale qui durcit avec de l’eau.
  • Le mortier est fabriqué à base de ciment, de sable fin, parfois de chaux, d’eau et il est utilisé le plus souvent pour jointer des pavés, des dalles…
  • Le béton, quant à lui, se compose de ciment, de sable et de gros graviers…Le béton est utilisé pour des structures solides de construction.

Le Ciment

Le ciment est donc cette poudre minérale qui est utilisée pour lier tous les mélanges en vue de faire du mortier ou du béton. Cette poudre se compose d’une manière générale de calcaire, d’argile, de sable siliceux, de coquillages, c’est le calcaire qui reste le plus utilisé, cet ensemble est chauffé puis ensuite concassé et broyé afin d’obtenir le ciment.

Le béton

Le béton est très utilisé dans tous les travaux du bâtiment, pour des fondations, pour des patios, des dalles, pour de très nombreuses structures de maçonnerie.

On y ajoute souvent des armatures ou des renforts pour encore plus de solidité. Le béton est sans nul doute le matériau le plus utilisé mais aussi le plus polyvalent. Le béton est donc composé de ciment, de sable et de gros graviers ou agrégats, et d’eau.

Le mortier

Le mortier est composé de ciment, de sable fin, et d’eau. Ce n’est pas un matériau aussi solide que le béton, mais c’est un matériau qui reste destiné à l’assemblage de pavés, de dalles, pour “rejointer” un mur, des briques, des blocs de béton, des pierres…Son rôle est de réunir et de solidifier une structure. Le mortier peut être coloré avec l’ajout d’un colorant, il est beaucoup plus crémeux que le béton et cela facilite à la fois son usage mais aussi son comblement dans les écarts de pavés ou de dalles…

Vidéo explicative complémentaire à cet article

Les différentes utilisations entre ciment, béton et mortier

Le ciment reste et comme nous l’avons déjà précisé juste avant le liant du mortier et du béton. Ciment et sable pour le mortier, ciment sable et agrégats pour le béton…

Parmi les différents ciments qui se différencient de leur composition chimique et de leurs usages, on trouve ainsi :

  • du ciment multi-usage
  • du ciment classé PM, ES ou SR qui se destine aux milieux agressifs
  • du ciment plus orienté pour des fabrications de mortiers,  enduits de façades… 

Pour le mortier, ce matériau est surtout utilisé pour sceller et/ou assembler. Il est utilisé pour monter des parpaings, des briques, pour la construction d’un mur, pour coller du carrelage, pour sceller des éléments entre eux, comme des pavés. Il est également utilisé comme enduit de façade notamment lorsque le mortier contient de la chaux. Il existe différents produits qui peuvent être ajoutés au mortier, c’est le cas de retardateur de prise, de plastifiants, d’accélérateur pour le rendre plus solide si les températures sont inférieures à 0°C, des colorants pour l’effet décoratif.

Le béton reste le mélange qui offre la plus forte résistance, de ce fait il est surtout utilisé comme élément de structure, pour des dalles, pour des murs, pour des poutres, pour des planchers, pour des colonnes…