Façade, comment choisir sa couleur ?

Une maison n’est jamais vraiment finie tant que la couleur finale de la façade n’est pas choisie. Qu’il s’agisse d’une nouvelle construction, ou d’une rénovation, bien choisir la couleur d’une façade est indispensable.

Mais attention, choisir un coloris pour sa façade n’est pas une mince affaire, puisque cet aspect de la finition d’une bâtisse représente, en quelques sortes, la cerise sur le gâteau. Il faut d’autant être plus attentif au choix de la couleur, que certaines villes et communes imposent certains coloris et en interdisent d’autres.

Pour ne pas commettre d’impair en termes de styles ou de législation, voici comment choisir la couleur de sa façade de façon pertinente. 

facade-maison-rose

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir la couleur de sa façade ?

Plusieurs éléments doivent être pris en compte afin de choisir une couleur pour une façade. Afin de pouvoir faire un choix en toute connaissance de cause, voici ce qu’il faut prendre en compte :

  • Le style régional : le style de la région ou de la commune doit être respecté. C’est notamment le cas pour les maisons de villages et maisons en bande, où l’harmonie est de rigueur. Toutefois, les maisons individuelles doivent également se plier aux recommandations générales. Pour connaître les exigences de la commune sur ce point, il suffit de consulter la Mairie qui fournit alors les indications nécessaires concernant le PLU (Plan Local d’Urbanisme). 
  • L’habitation : choisir la couleur de la façade doit également se faire en prenant en compte l’ensemble des éléments architecturaux et des menuiseries de la maison comme : les volets, les tuiles, la porte, etc. L’objectif est de créer un ensemble harmonieux et élégant. Pour un choix d’autant plus réussi, il faudra également prendre en compte l’environnement direct de la bâtisse, et éventuellement, les terrasses, parterres, ou encore, la végétation.
  • Le voisinage : c’est aussi un élément à prendre en compte pour tenter de s’harmoniser avec les constructions environnantes. L’objectif est, encore une fois, de créer une harmonie générale et agréable à la vue.

Quelles sont les obligations légales des propriétaires concernant le revêtement de façade d’un bâtiment ?

Le revêtement de façade est obligatoire pour toute nouvelle construction, mais il doit aussi être entretenu. Dans certaines communes, il est même imposé de remettre une façade à neuf tous les 10 ans. Dans ce cas, la commune est légalement apte à contraindre les propriétaires à effectuer les travaux nécessaires en cas de manquement à la règle.

En fonction de son lieu de vie, il est donc indispensable de se renseigner auprès de la Mairie concernant la législation en vigueur. Le Plan Local d’Urbanisme, encore une fois, donne des indications très précises à ce sujet. C’est également dans ce document que l’on peut retrouver les éventuelles restrictions de couleur concernant le revêtement de façade.

Il faut également rappeler que les bâtisses à proximité de bâtiments classés, ou si le bâtiment à rénover est lui-même un bâtiment classé, le revêtement de façade sera encore une fois soumis à de nombreuses restrictions.

Dans certains cas, il peut aussi arriver que des travaux de peinture sur une façade nécessitent une déclaration de travaux préalable. En cas de doute, le plus simple est de se référer systématiquement à la Mairie ou à l’Agence d’urbanisme de sa région.

Comment choisir astucieusement une couleur pour sa façade ?

Plusieurs astuces simples permettent de simplifier le choix de la couleur d’une façade. Lorsque l’on n’a pas engagé d’architecte ou que l’on a du mal à faire son choix, ces astuces peuvent être la solution.

Tout d’abord, après avoir pris connaissance des éventuelles restrictions de couleur, il est préférable de commencer par se munir d’un nuancier. Le choix doit se faire sur place et à la lumière du jour, afin d’avoir une idée la plus proche possible du résultat final.

Afin de créer un ensemble harmonieux, il est généralement conseillé de choisir un ensemble de 3 couleurs au maximum. Cela incluant à la fois la façade, les volets, et les menuiseries.

En outre, bien que le blanc soit une couleur qui permette d’obtenir un rendu très pur et moderne, il faut être conscient qu’il nécessite un entretien irréprochable au risque de paraître très vite sale.

Pour créer un effet de style, il est possible de choisir une couleur plutôt neutre pour la façade, et de donner une touche de pep’s en utilisant une couleur plus soutenue pour les volets et menuiseries.

Il est également possible de créer un espace original en misant sur un coloris soutenu pour mettre en valeur un espace comme un balcon, une terrasse, un mur d’extension, etc. L’objectif est de créer un point d’attraction et de caractère sur la façade, sans pour autant être hors sujet avec le reste de la bâtisse. Afin de faire un rappel d’une couleur minoritaire, il est également possible de compléter la façade avec quelques éléments de décoration comme des pots de fleurs ou des luminaires d’extérieur, par exemple.

Une autre astuce simple consiste à utiliser deux couleurs différentes sur les différents murs de la façade.

Prendre en compte l’orientation du bâtiment

L’orientation de la maison est un dernier critère à prendre en compte pour choisir la couleur d’une façade. Il est généralement conseillé de choisir des tons plus clairs pour toutes les façades exposées longuement au soleil au cours de la journée. À l’inverse, on peut choisir des tons plus sombres pour les murs les moins exposés.

En conclusion :

Choisir la couleur d’une façade est donc une tâche bien plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord. Pour réussir à atteindre cet objectif, il faut être minutieux, notamment en ce qui concerne la législation en vigueur.

D’autre part, lorsque l’on n’est pas sûr de soi, il est toujours préférable de rester dans la gamme de couleur utilisée par le voisinage, sans mélanger plusieurs couleurs différentes non plus.

La sobriété est souvent de rigueur pour s’assurer que le résultat final soit le plus esthétique possible.